16 juin 2024

 

berge du canal -
près de son litron vide
un pêcheur assoupi



***


matinée sans fin -
je vais entre deux averses
voir rosir les fraises


***


petit matin frais -
des pétales de pivoine
chiffonnés sur le sol


***


le vent est tombé -
l'effaroucheur tête en bas
pendu à son fil


***


torpeur de midi -
le choc d'un insecte
contre la vitre


8 juin 2024


bouquet d'odeurs vertes
dans le frais matin de mai
- le chant du coucou


***


coupant ses fleurs fanées
je me demande
ce que ressent le lilas


***


sortie de reprise -
sur mon circuit familier
partout le printemps !


***


lune gibbeuse -
le craquement d'une marche
au bas de l'escalier


***


vitre de la chambre -
le dernier jour de mai
s'écoule en fine pluie

  

1 juin 2024


pour l'hiver
enclore entre ces lignes
le parfum du lilas


***


dans l'herbe scintille
une goutte de rosée
- clins de soleil


***


pont de l'Ascension -
l'hôtel à insectes
affiche complet


***


léger souffle d'air -
la lavande papillon
tout entière frémit


***


plants de butternuts
courgettes et potimarrons
- en ordre alphabétique

  

25 mai 2024

 

nouveau treillage -
la clématite trouve
seule son chemin


***


infusion à la rose -
des gouttes de pluie picotent
l'eau du bain d'oiseaux


***


aurore d'avril -
parmi les chants d'oiseaux
le chant d'un oiseau


***


1er mai midi -
la sonnerie du pont
levis du canal


****


serpentant
vers le pied du parasol
une traînée argentée


  

18 mai 2024


d'un autre jardin
un étourneau apporte
son pique-nique


***


de flaque en flaque
une bourrasque soudaine
plisse le ciel


***


à peine fleuris
les iris sous la mitraille
d'une averse de grêles


***


jeune framboisier -
un vieux manche à balai
en guise de tuteur


***


une pluie de grêlons
court sur le toit de tôle -
la glycine muette

  

 

11 mai 2024


chape de ciel gris -
l'éclaircie soudaine
d'un champ de colza


***


chant du troglodyte -
j'ai oublié pourquoi
j'étais venu au jardin


***


café du canal -
la mare déborde
de chants de grenouilles


***


miroitements verts -
le saule pleureur dessine
la forme du vent


***


porte entrebâillée -
un courant d'air au parfum
d'oranger du Mexique

  

4 mai 2024

 

carnet de haïkus -
je feuillette un à un
mes souvenirs


***


petit matin sale -
les pâquerettes
hésitent à s'ouvrir


***


à cloche-pied
dans l'herbe haute
l'étourneau à la patte folle


***


arrivée du printemps -
le voisin déroule
son gazon synthétique


***


vent dans le prunus -
un vol de flocons
rosit la pelouse