11 septembre 2021

 rapport du GIEC -
les cris d'un vol de mouettes
en sortant de chez moi


***


ciel de sieste -
deux trois nuages paressent
au bord de mes paupières


***


ciel de trainées blanches -
le vol d'une mouette
au gré du vent


***


liseron de Turquie
lilas des Indes, glycine de Chine
- géopolitique au jardin


***


accrochée à la manche
de mon costume gris 
une fleur de gaura


4 septembre 2021

 sommet de la côte -
mon ombre me laisse
à une longueur


***


souffle de vent frais -
la fenêtre de la chambre
donne sur la Grande Ourse


***


palissade du chantier -
les roses trémières
hissent leurs fleurs


***


champ moissonné -
un semis de corbeaux
au soleil du soir


***


arbre mort -
son feuillage
d'étourneaux


28 août 2021


ailes étendues
l'ombre d'un rapace
glisse sur les chaumes


***


unencouraging sign* :
au départ de la longue sortie
un rapace me survole

* d'après Jack Kerouac


***


montée du col -
trois kilomètres déjà
que cette mouche m'escorte


***


au cycliste
que je viens de dépasser
j'ai laissé ma mouche !


***


en gouttes de sel
sur mon cadre de vélo
la montée du col


21 août 2021

 

feuillage des trembles -
un murmure d'eau descend
la rivière à sec


***


début de fringale -
déloger la miette
coincée entre les dents


***


silence du soir -
le vol d'un rapace
en lents cercles bleus


***


arrosage automatique -
un arc-en-ciel brumise
les rangs de courgettes


***


mur de pierres tièdes -
un petit lézard gris
dépasse la tête


14 août 2021

 

marché nocturne -
le ciel d'après pluie tridule
de vols d'hirondelles


***


camomille verveine -
les insectes de nuit
accordent leurs chants


***


nuit sans lune -
une plume blanche et noire
sur la terrasse


***


à leur propre écho
les aboiements redoublés
d'un chien dans la nuit


***


soleil au zénith -
deux chevaux tête bêche
sous l'arbre chétif


7 août 2021

 

première étoile -
un point de lumière tremble
au flanc de la colline


***


coucher de soleil -
deux grenouilles commentent
d'une mare à l'autre


***


Angélus de midi -
entre les coups de cloche
le silence vibre


***


ligne électrique -
une huppe fasciée colore
la grisaille du ciel


***


remontant la vigne
le crépitement de la pluie
d'orage nous rejoint 


4 juillet 2021


chant de louange
matinal du rouge-gorge
- une prière aux lèvres


***


comme s'il voulait
suivre les nuages d'orage
un morceau de l'arc-en-ciel


***


fraises des bois -
des petites fourmis noires
à l'assaut de mes mains


***


fête de la musique -
le fredonnement de la pluie
sur la fenêtre de toit


***


sillage de la péniche -
HASTA LA VISTA
fraichement repeint



Les Carnets d'un Haïjin feront une petite pause estivale pour les prochaines semaines.
Bon été et bonnes vacances à celles et ceux qui passent par ici !
A bientôt