5 mai 2012


chemin côtier -
une touffe de fleurs jaunes
au bord du vide


***

vent du bord de mer -
mon pull incrusté
de paillettes d'or


***

fracas des vagues -
un galet ébréché
remis à la mer


***

vent d'autan -
quelques grains de sable
au creux de l'oreille


***
premier mai -
le vent du matin réveille
le cerisier en fleur


***

pylône du virage -
les couleurs passées du bouquet
de fleurs en plastique


***

allée détrempée -
 deux escargots de retour
de leur virée nocturne


***

 un premier iris
sur le point de s'ouvrir
- la pluie recommence

2 commentaires:

m.o.p. a dit…

Beaucoup de fraîcheur dans l'écriture.

Heol a dit…

Tes haïkus sont à siroter l'été.

Caliente marin.
Vent, soleil sur les marais.
Fleur de sel et lousse.