29 avril 2012


route matinale -
la ligne pointillée
découpe mon ombre


***

cerisier en fleur -
la pelouse parsemée
de pâquerettes


***

autoroute de nuit -
seul en tête à tête
avec mes pensées


***

le ciel se couvre -
le parfum plus fort
du premier lilas


***

frange de sable dur -
ma course matinale
léchée par les vagues


***

à peine plus lourde
ce matin de soleil
mon année de plus


***

matin d'anniversaire -
la rondeur d'un galet tiède
au creux de ma main

1 commentaire:

mop a dit…

Tous ces haïkus de la vérité, yes.