4 février 2012

bise glacée -
entre écharpe et bonnet
deux yeux embués


***

rue endormie -
tous deux tête basse
vieil homme et vieux chien


***

première neige -
dans le regard des passants
un éclat d'enfance


***

au cœur
des peupliers nus
un nid de pies


***

vent du nord -
la fumée soufflée net
au ras des cheminées


***

nuit sans lune -
dans le rayon des phares
une ombre furtive


***

bras mort du canal -
la course soudaine
d'une poule d'eau

6 commentaires:

mop a dit…

au coeur du peuplier nu, une pie : même spectacle chez ; comme quoi le haïku est universel dans bien des cas.

Yanis Petros a dit…

Bon-Jour

La neige sur la neige
comme un mille-feuille
la dévorer des yeux

Yanis Petros a dit…

Yanis Petros :

jeanpierreaudren.blogspot.com

Randonneur a dit…

Tres beaux haikus

vous permetez que je copie quelques uns de temps en temps dans mon blog?

merci

Damien Gabriels a dit…

Merci aux uns et aux autres pour votre passage par Carnets d'un Haïjin et pour vos commentaires !

Randonneur, c'est avec plaisir que je confie à votre blog l'un ou l'autre de mes haïkus ! Merci simplement d'en indiquer la provenance

Marcel et Yannis, merci pour le partage !

Randonneur a dit…

Naturallement!

et merci