19 novembre 2011

mon haleine blanche -
les trainées des avions
enserrent la lune


***

au ras de l'horizon
la pleine lune orange
en point de mire


***

dernière tonte -
du sac d'herbe s'échappe
la brume du soir


***

sur un point de l'étang
le regard fixe du héron -
l'aube suspendue


***

lumière crue
du réverbère - un faucheux
plaqué sur son ombre


***

après chaque voiture
la ruée des pies
vers l'amas de poils rouges


***

départ du train -
la nuit s'installe
à la fenêtre


***

liseré du jour -
une ligne d'arbres
presque nus

1 commentaire:

Marcel Peltier a dit…

Haïkus réussis.
L'avant-dernier est mon favori.
Amicalement.