20 août 2010


En mémoire de mon père qui nous a quittés brutalement cette semaine
ces 3 haïkus extraits de mes carnets et écrits pour lui
... puis une série pour dire l'absence


jardin de mon père -
le vieux poirier tout en fleur
ne fait plus son âge



ensemble à petits pas
le tour de son jardin
... de plus en plus sauvage



fête des Pères -
mon père nous dit que son père
aurait eu 111 ans
(19 juin 2010)


Encre de Chantal Peresan-Roudil
Tiré à part de "Trois graines de haïku"
Anthologie de haïkus du jardin - Editions L'Iroli (2009)


***

comme pour nous accueillir
le café chaud dans la cuisine
- son dernier geste


***

autour de lui
la famille en silence
... et une mouche


***

sur la table du séjour
sa grille de mots croisés
à demi terminée


***

porte du jardin ouverte -
l'appel lancinant
d'une tourterelle


***

dans son agenda
l'article en chti du journal
de dimanche dernier


***

heures immobiles -
mon frère arrose
ses géraniums


***

chambre funéraire -
comme pour mon sommeil d'enfant
une croix sur son front


***

devant la maison
cet arbre qui n'a d'autre nom
que "l'arbre à papy"


***

jardin de mon père -
quelques rares poires
dans le vieux poirier

7 commentaires:

Anonyme a dit…

mes condoléances Damien ! Tes haikus
disent très bien le deuil et sa douleur...ils disent aussi la pudeur... la poésie est aussi une guérison...

Amitié

Phil

Danièle Duteil a dit…

Toutes mes amitiés Damien. Un moment difficile à traverser. Courage !

Merci pour cette très belle suite. La croix sur le front m'a rappelé aussi mon enfance.


Danièle

mido a dit…

sincères condoléances Damien

Mido

mop a dit…

Sincères condoléances, Damien.
Les mots sont inutiles...Amitiés.
Marcel

Anonyme a dit…

prutestAmitiés

André

Anonyme a dit…

Amitiés

André

Damien Gabriels a dit…

Merci à toutes et tous pour vos petits mots qui font chaud au cœur dans ces moments difficiles !

Mes sincères amitiés à vous tous

Damien