22 août 2009


m'éveillant de la sieste
plus un nuage
au-dessus du jardin


***

douche matinale -
une petite mouche
bien curieuse !


***

alerte à l'ozone -
mon footing du soir
à petites foulées


***

perché sur l'autre berge
le héron prend la pose
pour les promeneurs


***

mail du bout du monde -
une chenille verte
traverse la terrasse


***

abrégeant ma sieste
la chute fracassante
d'une fleur de bignone


***

poubelles publiques -
le déjeuner en self service
du sans-abri

***

ombres du soir -
le papillon blanc n'oublie
pas un brin de lavande

2 commentaires:

madame_obscure a dit…

Très bonne poésie! C'est le esprit de la poésie japonaise..J' aime votre talent..

Anonyme a dit…

Juste et sensible, comme toujours. Merci d'écrire!
Lilian