30 août 2008

déménagement -
après la pause de midi
l'escalier plus raide


***

au coeur
de la pomme tombée
un perce-oreilles


***

livre de vacances -
un moustique séché
en page 40


***

arbre coupé -
à la fenêtre vide
le vertige


***

à mon clin d'oeil
il n'a pas répondu
le héron sur la berge


***

à petits traits
avant la ruée du jour
un dernier haïku

***

au pied du panneau
de stationnement interdit
deux vélos accrochés


***

aube fraîche -
j'observe l'araignée
m'observer



1 commentaire:

sevim a dit…

Merveilleux haÏkus , savourés avec paix ... Merci
Je me permets d'en partager sur mon blog , afin de faire connaître le votre...
Amicalement , Sylvie