24 février 2008



soleil d'hiver ~
deux pies visitent les nids
des peupliers nus


***

à gauche la lune
à droite l'horizon rouge
silence dans la voiture

***

un instant d'arrêt
au soleil de février -
le battement du glas


***

footing face au vent -
le ricanement des canards
tout au long du canal


***

toutes les dix foulées
l'ombre d'un peuplier
... et ses racines

***

pleine lune -
la poubelle presque vide
je la sors quand même


***

étirements en équilibre
sur une jambe -
un héron sur l'autre berge

4 commentaires:

Turquoise a dit…

Bonsoir Damien,
Je vous emprunte le dernier haïku de cette série pour le "haïku du soir" d'aujourd'hui sur mon blog ! Comme d'habitude, vous serez bien cité comme auteur (et vous êtes dans mes liens, mais vous le savez déjà...)Si cela vous ennuie, n'hésitez pas à ma le faire savoir. Passez un bon début de semaine, à bientôt ! :-))

Lynne Rees a dit…

Cher Damien - j'aime bien le haiku:

pleine lune -
la poubelle presque vide
je la sors quand même

Il contiene un sentiment tres fort pour moi.

Je voudrais ecrire les haiku en francais... un jour.

Amicalement
Lynne

Vincent a dit…

Quelques échos :

écho d'un silence :


querelle en voiture
chacun regarde
un demi paysage

*

échos de canards :


jogging de printemps -
ils courent devant lui
les canards

*

echos de rires :

deux mouettes
perchées sur le poulailler
leur rire moqueur

*

dernier echo :

jogging de printemps -
sous le magnolia en fleur
il ralentit


Encore une fois, j'ai adoré vos haiku. C'est un plaisir que de venir vous rendre visite à chaque fois.

Vincent a dit…

Quelques échos :

écho d'un silence :


querelle en voiture
chacun regarde
un demi paysage

*

échos de canards :


jogging de printemps -
ils courent devant lui
les canards

*

echos de rires :

deux mouettes
perchées sur le poulailler
leur rire moqueur

*

dernier echo :

jogging de printemps -
sous le magnolia en fleur
il ralentit


Encore une fois, j'ai adoré vos haiku. C'est un plaisir que de venir vous rendre visite à chaque fois.