Réservant les haïkus composés actuellement à un potentiel recueil en préparation, et afin de leur conserver un caractère inédit, les textes publiés dans ces Carnets depuis le 22 janvier dernier ont été écrits il y a quelques années (2003), mais jamais mis en ligne ici.

12 février 2016


manteau entrouvert
une jambe gainée de noir
à chaque pas
 
 
***
 
nuit sans lune -
dans le faisceau des phares
une ombre furtive
 
 
***
 
bise glacée -
entre écharpe et bonnet
deux yeux embués
 
 
***
 
neige de l'aube -
les traces de pas
du porteur de journaux
 
 
***
 
statue du square -
une calotte de neige
coiffe le général
 

5 février 2016


pelouse enneigée -
un rouge-gorge sautille
au pied de la haie
 
 
***
 
lune de glace -
le bonhomme de neige
a gardé son écharpe
 
 
***
 
nuit douce -
le bonhomme de neige
est parti sans sa pipe
 
 
***
 
nuages de janvier -
même pour un rayon de lune
pas un interstice
 
 
***
 
entre l'horizon
et de longs nuages gris
un morceau de ciel clair 
 

30 janvier 2016


nuages d'hiver -
toute la palette des gris
à ma fenêtre
 
 
***
 
portable à l'oreille
il traverse la foule
sans voir personne
 
 
***
 
vent du nord -
la fumée soufflée net
au ras des cheminées
 
 
***
 
matin de gel -
les vitres embuées
du car scolaire
 
 
***
 
bise en rafales -
une touffe de crin roux
dans les barbelés
 

22 janvier 2016


jour d'hiver -
un horizon de pluie
 du matin au soir


***

rue endormie -
tous deux tête baissée
vieil homme et vieux chien


***

alité -
la rumeur du monde
dans mon demi-sommeil


***

lune glacée -
le souvenir soudain
du parfum des lilas


***

arrêt de bus -
chacun dans ses pensées
du lundi matin
   

15 janvier 2016


bureau de l'immigration -
le trottoir parsemé
de mégots
 
 
***
 
portemanteau -
sur mon écharpe
un  parfum inconnu
 
 
***
 
soldes d'hiver -
des aiguilles de sapin
au fil du caniveau
 
 
***
 
avis de tempête -
des mouettes dans le sillage
d'une benne à ordures
 
 
***
 
sur mon agenda
à la date d'aujourd'hui :
"écrire un haïku" ...
 

8 janvier 2016


dans l'angle du mur
un escargot pris
dans une toile d'araignée


***

double vitrage -
dans l'arbre dépouillé
le silence du pinson


***

cuisine obscure -
le parfum blanc des jacinthes
me mène à la fenêtre


***

premier jour de l'An -
le croassement des corbeaux
jusque sous la douche


***

flaque grise -
un chat lape la pluie
du Nouvel An
 

1 janvier 2016

POUR UNE ANNÉE 2016 EMPLIE D'AMOUR, DE JOIE(S), DE TOLÉRANCE,
DE DÉCOUVERTES, DE POÉSIE, ... ET DE TOUT CE QU'IL VOUS PLAIRA D'Y METTRE !