24 octobre 2020

 

du fond du lit
suivre le camion poubelles
de rue en rue


***


nuit des perséides -
une piéride morte 
dans le carré
 de fleurs des champs


***


lampe de la terrasse -
un bombyx du chêne
fait voltiger les ombres


***


à travers les ailes
de l'insecte sur la vitre
le bleu pâle de l'aube


***


nuit d'été -
le bourdonnement
de la clim des voisins


17 octobre 2020


canicule -
les vaches broutent
l'ombre des peupliers


*


jeune femme
à bicyclette
- sa robe légère


***


pas un souffle d'air -
la ronde des butineurs
fait danser les gauras


***


5:59
les cris du corbeau en avance
sur le bip du réveil


***


nuit de canicule -
pour les moustiques l'aubaine
de mon corps à nu
 

10 octobre 2020


chapelle déserte -
le craquement d'une dalle
fait trembler les flammes


***


l'arrosoir à peine
rangé dans la cabane
la pluie commence


***


le ciel bleu pour lui seul
un petit cumulus
... pile devant le soleil !


***


vaisselle du soir -
l'oxalis pourpre
replie ses feuilles


***


odeur de café frais- 
l'oxalis pourpre
déplie ses feuilles


3 octobre 2020

 

ombres du soir
sur le chemin des poubelles
un blaireau mort


***


me retournant pour voir
le bruit qui me suit
- mon ombre


***


spray hydroalcoolique -
un parfum de citronnelle
sur la piqûre de guêpe


***


route matinale -
en trois bonds l'écureuil
regagne son arbre


***


battant nos espadrilles -
trois semaines de vacances
emportées par le vent 


28 septembre 2020


monts de brume bleue -
petit déjeuner d'abricots
et de reines-claudes


***


arbre couché
en travers du sentier -
contour d'herbes foulées


***


au long de la crête
une rangée d'éoliennes
la tête dans les nuages


***


ménage de départ -
une mue de cigale
dans le romarin


***


retour de vacances -
une toile d'araignée
devant la serrure


19 septembre 2020

 

soleil dans les sauges -
première tournée de nectar
pour le moro-sphinx


***


crête du mont -
les pales des éoliennes
barattent les nuages


***


au-dessus de la brume
la fumée parfumée
de la distillerie


***


café du matin -
spectacle d'acrobaties
des mésanges à longue queue


***


juste avant la nuit
le chant soudain plus fort
du chœur de cigales


13 septembre 2020

 

va-et-vient des badauds
sur le marché nocturne
- crêpe poulet cheddar


***


la cloche de midi
m'a fait part de la nouvelle :
le vent a tourné


***


petit matin d'été -
clins d'œil du soleil
sur l'aile d'un geai


***


assis sur la terrasse -
une colonne de fourmis
se dirige droit sur moi


***


boîte aux livres
de la rue des Arceaux
- un recueil de haïkus !
(Aiguèze)