17 octobre 2014


marée d'équinoxe -
le vent de terre souffle
un air de cornemuse


***

tombée du soir -
le pêcheur remonte
des flocons d'écume


***

mer basse -
un as de cœur
parmi les coquillages


***

boîte aux lettres vide -
le vieil homme rentre chez lui
un peu plus voûté


***

sentier côtier -
le clapotis des vagues
rythme le silence


***

plage d'automne -
une fillette fait la roue
au soleil du soir

10 octobre 2014


fil de rosée -
une fleur suspendue
entre ciel et terre


***

fin de vaisselle -
un carré de chocolat
aux éclats d'amande


***

longue pluie d'été -
l'escargot dans la pelouse
d'une fenêtre à l'autre


***

matin de rentrée -
le brouillard épaissit
le silence des passants


***

près de l'hôpital
des étourneaux par dizaines
sur le fil du téléphone


***

au bord de l'évier
un moucheron noyé
dans une goutte d'eau 
 

3 octobre 2014


sur le rideau blanc
l'ombre de l'abeille butine
l'ombre de la fleur


***

pluie d'été -
un liseron enroulé
au manche de de la fourche


***

bignone en fleur -
une abeille emporte
un peu de rosée


***

le temps de lire
quelques haïkus
le soleil est sorti


***

sur le feutre
qui écrit ces trois lignes :
"Made in Japan"


***

jupe courte -
la lisière
d'un tatouage

29 septembre 2014


derrière la vitre
le ciel d'orage étoilé
de chiures de mouches
 
 
***
 
il grimpe avec nous
les galets de la calade
le coléoptère doré
 
 
***
 
sans regarder
ni à droite ni à gauche
l'escargot traverse
 
 
***
 
secouant mes espadrilles
trois semaines de vacances
en nuages de poussière
 
 
***
 
"Sommet : 1 km
Pente à 8,4 %"
- mon pédalier grince
 
 
***
 
au raccord
du tuyau d'arrosage
une fleur inconnue
 

19 septembre 2014


enroulé sur lui-même
dans l'ombre du micocoulier
le tuyau d'arrosage
 
 
***
 
au fond de la tasse
posée dans l'herbe
une fourmi tourne en rond
 
 
***
 
 
dans le verre d'eau
la tige cassée du basilic
a fleuri cette nuit
 
 
***
 
lumière du soir -
un vol de moucherons
devant la Serre
 
 
***
 
chambre inoccupée -
une empreinte de main
sur le couvre-lit
 
 
***
 
descente du col -
un insecte à 40 à l'heure
en plein front
 

12 septembre 2014


changeant de braquet
le claquement des gouttes
à mes trousses


***

longue montée -
les tournesols aussi
courbent l'échine


***

petit vent du soir -
une odeur de basilic
au bout de mes doigts


***


sans effort
glissant librement au vent
- renaître faucon fauve


***

de temps à autre
la lumière d'une étoile
échappe aux nuages


***

de l'aube au crépuscule
dans la lavande de juillet
- renaître abeille
 

5 septembre 2014


combe sinueuse -
le cliquetis du pédalier
et les chants d'oiseaux


***

dans mon infusion
les milliards d'années-lumière
de quelques étoiles


***

lune d'été -
l'unique blanc
de ciel de l'aube


***

crépuscule après
l'orage - l'aboiement
d'un chien lointain


***

le soleil levant
 s'est glissé dans la chambre
... avec une mouche


***

nuit d'été -
les mille petits bruits
du silence