28 août 2015


à la verticale
du coq du clocher
l'étoile du berger
 
 
***
 
virage à droite -
mon ombre sans effort
revient à ma hauteur
 
 
***
 
lové sur lui-même
dans les herbes sèches
le tuyau d'arrosage
 
 
***
 
arrêt de la tondeuse -
les cigales reprennent
possession du silence
 
 
***
 
pneus regonflés -
le grain de la route
chante juste
 
 
***
 
à chaque tour
l'ombre de l'oiseau de proie
remonte le vallon
 

21 août 2015


nuit de canicule -
la grille du cimetière
entrouverte
 
 
***
 
avec un rapace
elle se partage le ciel
la lune du matin
 
 
***
 
entre les feuilles
du micocoulier
mon ciel de sieste
 
 
***
 
soleil au zénith -
une vieille arrose les fleurs
sur quelques tombes
 
 
***
 
 descente du col -
l'impact d'un insecte
sur mon casque
 
 
***
 
le décolleté
de la jeune ceuilleuse
- champ de melons
 

14 août 2015


touche "S" cassée
sur le clavier de l'ordi -
je choisis mes mots
 
 
***
 
chaleur étouffante -
une mouche vole en rond
sous le lustre
 
 
***
 
ciel de cumulus -
le lent effeuillage
de la pleine lune
 
 
***
 
nuit chaude -
un vent de paille sèche
sur l'aire de repos
 
 
***
 
bac à compost -
des pépins de melon suivent
la route des fourmis
 
 
***
 
huit heures au clocher
des Vans - un gendarme
hisse les couleurs
 

7 août 2015


ce soir encore
le merle au plastron gris
vers de terre au bec
 
 
***
 
la pluie sur le toit -
les merles de l'aube
haussent le ton
 
 
***
 
premier jour d'été -
deux bourdons sur la même
fleur de passiflore
 
 
***
 
par-dessus la haie
quelques roses du voisin
me font de l'oeil
 
 
***
 
solstice -
en centre-ville l'été
en ventes privées
 
 
***
 
de retour du compost
quelques fraises des bois
au creux de la main
 
 
***
 
en haut de l'échelle
dressée dans le cerisier
un merle perché
 

3 juillet 2015



Je vous souhaite un très bel été
et vous donne rendez-vous dans quelques semaines !

26 juin 2015


rosée matinale -
le siamois longe l'herbe
sur la pointe des pattes
 
 
***
 
le vent de printemps
dans les herbes hautes
- la colline ondule
 
 
***
 
sur l'herbe rase
une cerise fendue
d'un coup de bec
 
 
***
 
fine pluie de juin -
deux escargots en goguette
entre les boutons d'or
 
 
***
 
rangs de salades -
l'épouvantail a sorti
son ciré jaune
 
 
***
 
crépuscule -
quelques plumes grises
au cou d'un merle noir
 

19 juin 2015