17 août 2019


village à l'aube -
juste croisé
l'odeur du pain chaud


***


souffle d'air chaud -
entre le soleil et moi
un rapace glisse


***


sur le plateau
du petit déjeuner
un papillon curieux


***


chaleur d'orage -
ballet d'hirondelles
autour de la terrasse


***


cris des grenouilles -
les derniers baigneurs
quittent la rivière

10 août 2019


nuit de canicule -
devant le bain d'oiseaux 
deux crottes de hérisson


***


pic de chaleur -
le soleil a bu
toute l'eau des oiseaux


***


cour de l'école -
un pigeon picore le ciel
de la marelle


***


sommet de la côte -
un champ de lavande
m'accueille


***


léger battement
de l'éventail de ma femme
- j'émerge de la sieste

3 août 2019


ciel d'orage -
pas une couleur ne manque
à l'arc-en-ciel


***


au long du cimetière
le parfum des tilleuls
après l'averse


***


champ de lin en fleur -
quelle main a semé
les coquelicots ?


***


ciel étoilé -
le léger brasillement
des marguerites blanches


***


vagues d'orge mûr -
le rouge plus rouge
des coquelicots

27 juillet 2019


orage lointain -
le vent étire des lambeaux
d'ouate grise


***


lendemain d'orage -
un parasol désarticulé
dans la benne du chantier


***


ciel de traine -
une pomme fripée
dans le compotier


***

rideau de pluie -
le feuillage du cerisier
piqueté de rouge pâle


***

j'éteins
la lampe de chevet
- une sirène au loin

22 juin 2019


table de jardin -
la trace sinueuse
d'un gastéropode


***


fenêtre entrouverte -
un filet d'air frais
et de chants d'oiseaux


***


abeilles et bourdons
dans la moitié de sauge
encore au soleil


***


du faîte du toit
un merle salue
le jour qui s'achève


***


premières fraises -
les laisser rougir
encore un peu ?



Les Carnets font une pause en juillet : rendez-vous donc d'ici quelques semaines pour continuer à vous proposer le partage de petits moments d'émotion, de surprise, de vie quotidienne, … en trois lignes !

D'ici là, je souhaite à celles et ceux qui feront un détour par les Carnets un très beau début d'été. A bientôt !  

15 juin 2019


à mi-hauteur
de la marche de la terrasse
bivouac de l'escargot


***


globe de verre
du terrarium - le reflet
des arbres du jardin


***


champ labouré -
une motte de terre
dresse les oreilles


***


lueur bleue
sur l'aile d'une pie
le point du jour


***


feuillage des peupliers -
comme si le vent
soufflait plus fort

8 juin 2019


de retour du compost
mes espadrilles fleuries
de pétales de pâquerettes


***


douceur de mai -
un vol de martinets traverse
le silence du soir


***


point rouge sur la taie -
le tout premier moustique
de la saison


***


envol de moineaux -
le soleil du matin réveille
l'odeur du foin


***


salades à repiquer -
une petite araignée
tisse sa toile