7 janvier 2012

Google Earth -
plus l'ombre d'un arbre
au jardin de mon enfance

***

au bout d'une branche
le jardin suspendu
dans une goutte d'eau


***

veille de Noël -
je laisse l'araignée
filer sous le fauteuil


***

matin de reprise -
des paillettes du réveillon
sur mes chaussures


***

reprenant la course
après deux mois de pause
- la même pluie


***

veille de l'an -
un dernier footing
pour boucler la boucle


***

terrasse humide -
les chemins des vers de terre
s'entrelacent

2 commentaires:

mop a dit…

Ce qui est le plus probant, c'est que tous tes haïkus sont toujours l'expression d'un vécu réel, non imaginaire. J'aime beaucoup cette vie sauvée... Amitiés.

POULLAOUEC Jacques a dit…

"A défaut de mots
ils se lancent
des silences"
J Poullaouec
Heureux de découvrir ton blog, grâce au lien trouvé chez Soizic Michelot, l'amie commune.

Haïkalement.
Va visiter mon blog:
poullaouec-jac.blogspot.com

Définitivement provisoire

jacques.poullaouec@aliceadsl.fr